YOM KIPPOUR

Publié par Salomé

Yom Kippour 

 

 

Signification : jour du pardon 

Description : Jeûne de 25 heures

Autre nom : yom hakipourim 
Hakipourim est le pluriel de Kippour : a la base le jeûne durait 2 jours car nous étions plus fort.

Date : 10 tichri (écrite dans la torah)

Durée : 1 jour

Préparation : Les 10 jours de pénitence (voir fiche Roch hachana)

Kapparots : Expiation des fautes 

Durant la semaine du 3 au 9 tichri, le peuple juif fait tourner un poulet ou la valeur de 10 euros trois fois autour de la tête en priant, cet argent sera donner à la tsedaka (charité).

Les dix euros remplace le sacrifice du poulet au beit hamikdach. 
Symboliquement le poulet prend les fautes.
Il est de coutume de manger du poulet la veille au soir du jeûne.

Seoudat maksefet : Repas de la veille (repas de coupure) 
Dîner copieux afin de souffrir le lendemain.

Hatarat nedarim : prière d’annulation des vœux récitée la veille au matin.

Kol nidrei : prière d’annulation des vœux renforcée récitée la veille au soir avant arvit (prière du soir). 

Mikvé : il est de coutume, pour les homme, la veille de yom Kippour d’aller se tremper à la mer.

Allumage des bougies de la fête avec bénédiction « barouh… ner chel yom hakipourim » + chehehyanou (bénédiction de la nouveauté).

Le vidoui: Se repentir

Interdits de yom Kippour :

1.    Ne pas manger ni boire 
2.    Ne pas se laver 
3.    Ne pas porter de chaussure en cuir
4.    Ne pas avoir  de relation conjugale
5.    Ne pas se frictionner 

S’habiller en blanc pour ressembler aux anges en ce jour car les anges ne mangent pas.

Jeûner même si yom kippour tombe à chabbat (exception). Seul jeune qui provient de la torah. 

Yzkor : prière après chaharit ( prière du matin ) « se souvenirs » des parents disparus.

Neila : prière de fermeture ( morceau qui vient de Moise pour le pardon de la faute du veau d’or, «  j’ai pardonné comme tu me l’as demandé…».

Coutume de sonner le choffar.

5 offices de prières: Arvit, chaharit, moussaf, minha, Neila. Et Arvit d'après Yom kippour.


Havdala : Prière de sortie de la fête sur une bougie allumée la veille et sur le vin. Ne pas faire de bénédiction sur les senteurs comme à chabbat: En effet on porte déjà une couronne en ressemblant aux anges et de plus nous n'avons pas l’âme supplémentaire de chabbat à raccompagner.

Après la havdala, le jeûne est brisé. 

Une fois la fête terminée, il est de coutume de commencer la construction de la soucca avec un petit bout de bois.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :