Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

conversion

Comment se convertir au judaisme ? Tous les conseils dans cet article !

Publié le par Salomé

Bonjour à tous ! 

Vous êtes nombreux à chercher des informations sur les démarches de conversion.

Je m'appelle Salomé et comme vous, si vous lisez aujourd'hui cet article, je suis passée par l'étape où je recherchais des informations de toutes parts pour pouvoir réaliser mon projet: me convertir au judaisme.

Or, on entend toutes sortes d'informations sur le sujet et il est très difficile d'avoir des réponses claires.

Les candidats à la conversion sont généralement dans le brouillard.

Où ? Comment ? Combien de temps ? Et surtout Comment s'y prendre ?

Aujourd'hui je suis convertie et j'ai décidé de vous livrer quelques clès pour réussir.

Avant toute chose vous devez savoir que se convertir va vous demander tout votre temps et beaucoup de sacrifices! De plus il faut savoir que les demandes dans le but d'une union seront systématiquement rejetées par le consistoire et que ce sera donc plus difficile pour vous de vous convertir.

Si vous continuez de lire l'article malgré cela c'est que vous faites partie de ces personnes motivées qui réussiront à atteindre leur objectif, en tout cas je vous le souhaite.

Voici les étapes à suivre si vous avez décidé de vous convertir au judaisme:

Étape 1: Avoir des connaissances 

Cette étape est indispensable. 

En effet lorsque l'on se présente pour un emploi on fait en sorte de connaître le sujet et d'avoir les qualités requises à l'obtention du poste, et bien pour la conversion c'est le même principe.

Si vous vous présentez à l'entretien pour entrer dans le processus de conversion sans connaître les bases et principes de la religion juive vous risquez fortement d'être recalé même si vous êtes sincère.

Alors la première chose à faire est de bouquiner, s'intéresser pour au moins avoir des notions sur le chabbat, les fêtes, la cacheroute.

Plus vous en savez mieux c'est évidemment, mais de simples notions suffisent pour commencer.

Pas d'inquiétudes on trouve de nombreux ouvrages intéressants et très facile à lire. 

Pour les très débutants ou pour ceux qui ne sont pas branchés lecture je vous conseille de commencer avec des livres destinés aux enfants, ils sont plus ludiques!

Quels sont les thèmes à aborder en priorité ? Les connaissances à acquérir pour l'examen ? Et comment se déroule l'entretien ? 

Connectez vous via un ordinateur et vous trouverez tout le nécessaire d'apprentissage dans ce blog. 

Étape 2: Fréquentez une synagogue

La fréquentation d'une synagogue est primordiale.

Choisissez la proche de chez vous pour pouvoir y aller à pied chabbat et jour de fête et de préférence petite afin que votre présence soit remarquée par le rabbin.

Vous pouvez opter pour une synagogue Habad, ils sont particulièrement chaleureux, ils vous accueilleront à bras ouverts.

Allez y tous les samedis matin au minimum.

Si vous êtes perdu durant les offices c'est tout à fait normal !

Acheter un siddour ( livre de prières quotidiennes ) et familiarisez vous avec, ça vous aidera.

N'hésitez pas à demander un peu d'aide, généralement vous serez très bien accueilli. 

Expliquer au rabbin votre projet est très important, il doit voir que vous êtes investis, il pourra vous aider.

Etape 3: la candidature 

Vous pouvez choisir une conversion libérale ou orthodoxe. La première sera sans doute plus facile mais non reconnue par le consistoire en France.

Quoique vous choisissiez :

  1. Armez vous de patience...
  2. Préparer vos entretiens, les questions pièges fusent.
  3. Tenue tsniout exigée, et cheveux attachés de préférence.
  4. Pratiquer les mitsvots. 

Commencer par envoyer votre lettre de motivation au consistoire de votre ville, contenant votre situation familiale et professionnelle, en précisant si vous avez un membre de la famille juif, expliquez votre hisoire, votre parcours et vos motivations. 

Si vous fréquentez une synagogue, si vous savez lire l'hébreux, si vous participez à des chabbats et fêtes par le biais de la communauté ou d'autres familles rajoutez le.

Vous serez d’abord « repoussé « , le but étant de tester votre sincérité, alors persévérez, prouver votre bonne foi et votre motivation et vous réussirez.

Il est donc fort possible que vous n'obteniez pas de réponse ou que vous receviez une lettre de leur part vous conseillant de mûrir votre choix.

Oui ils vous rejetteront au départ, même si votre père est juif, que vous faites les mitsvots depuis votre naissance, et que vous vous êtes fait tatoué Moise sur le front! 😱😉 c’est tout à fait normal et il ne faut pas s’en inquiéter. 

Bref, ne lâchez pas... contactez les directement, demandez le service conversion et exigez un rendez vous. La conversion est un droit. Le roi David lui même descend d'une convertie...

A la suite de votre premier entretien soit vous êtes accepté dans le programme de conversion soit vous serez convié à continuer de votre côté pour le moment.

Dans le deuxième cas de figure, continuez d'apprendre, rapprochez vous de votre rabbin pour qu'il puisse vous donner une attestation comme quoi vous fréquentez assiduement la synagogue.

Trouvez par vous même, ou en demandant au consistoire, des personnes susceptibles de vous donner des cours.

Sachez que les cours sont généralement payant. Mais si vous avez de la chance vous pouvez trouver un centre d'étude ou une synagogue dispensant de cours gratuit.

La durée d'une conversion varie en fonction des cas et du consistoire de votre ville.

Dans le meilleur des cas il faudra compter 1 à 2 ans si vous prenez des cours en dehors. Le consistoire dispense de deux cours par semaine. Autant vous dire tout de suite que vous n'avancerez pas beaucoup si vous vous cantonnez aux cours du consistoire, ou alors vous allez y passer dix ans.

Ils peuvent vous proposer d'effectuer un séminaire après vos années d’études, c'est au cas par cas... 

il existe aussi des programmes de 7 mois intensif en Israël qui prépare à une conversion orthodoxe reconnue. 

Pour conclure, bien que difficile il faut l'avouer, peu importe le chemin par lequel vous passerez, avec la foi et la motivation vous y arriverez.

La clé de la réussite est d'avoir confiance en vous et en H.achem, gardez la pêche, ou plutôt "la émouna".

😊😉 

Merci de vous abonner au blog😊😁😘 

 

 

 

 

Publié dans Conversion, Religion, Judaisme

Partager cet article
Repost0

Chabbat en 4 mitsvots !

Publié le par Salomé

Chabbat en 4 mitsvots !

Les 4 mitsvots de Chabbat

1/ La mitsva de Zakhor (se souvenir) commence avec l'allumage des bougies de Chabbat.avec la bénédiction "...lehadlik ner chel chabbat", moment idéale pour la maîtresse de maison de prier pour sa famille.

2/ Chamor qui signifie garder se traduit par le kiddouch, la sanctification du chabbat sur un verre de vin, juste avant le repas familiale.

3/ Le Kavod (l'honneur) est l'une des mitsva les plus importante, honorer le chabbat exprime l'ensemble des préparatifs relatifs à cette sainte journée comme l'achat des meilleurs aliments, la préparation de bons plats, le dressage d'une jolie table, préparer de beaux vêtements, etc...

4/ Et enfin l'Oneg chabbat qui signifie le délice du chabbat, symbolise la sensation de plaisir et le bien être que procure le chabbat.

 

Partager cet article
Repost0

C'est quoi Chabbat ?

Publié le par Salomé

C’est quoi Chabbat ?


Le Chabbat est le septième jour de la semaine, du vendredi soir au coucher du soleil jusqu’au samedi soir à la sortie des étoiles.

Le Chabbat est le quatrième commandement de la Torah, ainsi il est l’un des signes éternels de l’alliance entre D. et le juif.

A l’image de D. qui a créé l’univers et tout ce qu’il contient en six jours et s’est reposé le septième jour, le juif cesse tous ses travaux de la semaine à la tombée de la nuit du vendredi soir pour se consacrer entièrement à D. corps et esprit en ce jour de sainteté. L’essence de Chabbat est de laisser de côté les taches de la semaine pour faire place à D. et à l’étude de la Torah.

Deux notions sont mentionné dans la Torah : « souviens toi du jour du Chabbat » et « gardes le jour du Chabbat », afin d’honorer ces commandements les sages ont installés un certains nombre de lois renforçant la sainteté du Chabbat.

Ce jour saint est comparé à une reine, les sages disent que le vendredi soir une âme supplémentaire rentre au sein du foyer pour chabbat, en effet le samedi soir pour raccompagner cette âme, les juifs prennent un quatrième repas appelé melavé malka, qui signifie raccompagner la reine. 
 
L’honneur du Chabbat passe par une phase de préparation, celui qui multiplie les dépenses, garde et cuisine les meilleurs aliments, pour les 3 repas de Chabbat, est digne de louanges. Dans le même principe il est bon de préparer pour ce jour ses plus beaux vêtements,  et de dresser une belle table. 
La maîtresse de maison à le devoir d’allumer les bougies de Chabbat en faisant une bénédiction.

Pendant Chabbat certaines activités sont interdites ( batir, cuire, tailler, acheter, écrire, porter, trier, pétrir, coudre, moudre, laver,…) parce qu’elles découlent des travaux principaux intervenant dans la construction du temple. On compte 39 travaux interdits principaux que l’on appelle melakhot, et de nombreux dérivés nommés toldots. 

La veille de Chabbat le juif organise sa maison pour ne pas être amené à transgresser un interdit, il branche la plaque de Chabbat, scotch les interrupteurs, enlève l’ampoule du frigidaire, range les stylos, vide les poches du vêtement de chabbat, prépare les nœud de cravate, etc… 

Le Chabbat est sanctifié par le kiddouch sur un verre de vin avant le repas du vendredi soir, accompagné de chants, de louanges et de bénédictions, commémorant le repos d’Hachem le septième jour intervenant après la création de l’homme le sixième jour, et la libération de l’esclavage des juifs en Egypte.

Le jour du Chabbat est donc l’occasion de vider son esprit des soucis et devoirs matériels de la semaine afin de se réjouir en famille, de se plonger dans l’étude de la Torah, et d’accueillir dans son foyer l’oneg Chabbat, le plaisir du Chabbat, cadeau éternel d’Hachem aux juifs.

C'est quoi Chabbat ?
Partager cet article
Repost0

Moise monte au Mont Sinaï trois fois durant 40 jours

Publié le par Salomé

Les trois montées de moise au mont Sinaï 

 

•    Première montée du 6 sivan au 17 tamouz : 40 jours 

Dieu se révèle sur le Mont Sinaï et parle au peuple devant 600 000 témoins.

Moïse monte sur le Mont Sinaï récupérer les premières tables de la loi : les 10 commandements.

Il redescend le 17 tamouz avec celles-ci, mais le peuple en son absence s’est adonné à l'idolâtrie, la faute du veau d’or.

À cette vue Moise brise les tables de la loi.
          
•    Deuxième montée du 17 tamouz au 1er eloul : 40 jours 

Après avoir cassé les tables le 17 tamouz, Moché rabbenou remonte pour récupérer et ramener les nouvelles tables au peuple le 1er eloul.

•    Troisième montée du 1er eloul au 10 tichri :  40 jours

Moïse retourne une troisième fois sur le Mont Sinaï afin de faire pardonner le peuple de la faute du veau d’or. 

Partager cet article
Repost0

Les 7 fruits d'Israël

Publié le par Salomé

 "Une terre de blé, d’orge, de vigne, de figue et de grenade, un pays d’olive huileuse et de miel" 

(Devarim chapitre 8 verset 8)

1/ le blé

1/ le blé

2/ l'orge

2/ l'orge

3/ le raisin

3/ le raisin

4/ la figue

4/ la figue

5/ les grenades

5/ les grenades

6/ l'olive

6/ l'olive

7/ la datte

7/ la datte

Partager cet article
Repost0